Ville de Herve

Ville de Herve

Actualités

Attention à la chenille processionnaire du chêne

Attention à la chenille processionnaire du chêne

La chenille processionnaire du chêne est la chenille d'un papillon de nuit, la Processionnaire du chêne  ou Thaumetopoea processionea.

La processionnaire du chêne est une chenille largement répandue en Europe. Epargnée jusqu’ici, la Wallonie fait face cette année à une invasion préoccupante.

L'espèce est classée parmi les insectes nuisibles. La chenille de la Processionnaire dispose de poils urticants qui peuvent être dangereux pour l'être humain.

Contact avec la peau
Apparition dans les huit heures d'une éruption douloureuse avec de sévères démangeaisons. La réaction se fait sur les parties découvertes de la peau mais aussi sur d'autres parties du corps. Les poils urticants se dispersent aisément par la sueur, le grattage et le frottement ou par l'intermédiaire des vêtements.

Contact avec les yeux
Développement après 1 à 4 heures d'une conjonctivite (yeux rouges, douloureux et larmoyants). Quand un poil urticant s'enfonce profondément dans les tissus oculaires, apparaissent des réactions inflammatoires sévères avec, dans de rares cas, évolution vers la cécité.

Contact par inhalation
Les poils urticants irritent les voies respiratoires. Cette irritation se manifeste par des éternuements, des maux de gorge, des difficultés à déglutir et éventuellement des difficultés respiratoires dues à un bronchospasme (rétrécissement des bronches comme dans l'asthme).


Contact par ingestion
Il se produit une inflammation des muqueuses de la bouche et des intestins qui s'accompagne de symptômes tels que de l'hypersalivation, des vomissements et des douleurs abdominales.

Faire appel à des professionnels

En cas de découverte d'un nid de chenilles processionnaires, il faudra éviter de toucher tant les chenilles que le nid en lui-même. Il est également important de transmettre ce comportement aux enfants. N'essayez pas de combattre vous-même ni le nid ni les chenilles.

  • N’arrosez pas les chenilles avec de l'eau sous pression. Ceci aurait comme conséquence de disperser les poils urticants par voie aérienne.
  • Les insecticides sont inefficaces en plus d'être nocifs pour l'être humain et l'environnement.
  • D'anciens nids contiennent des poils qui peuvent rester urticants pendant 8 années et continuer à causer des problèmes de santé publique durant toute cette période.

Nous vous conseillons dès lors d’avertir les pompiers. Ils prendront des mesures adaptées ou ils préviendront les services responsables. Les anciens nids devront également être traités par des professionnels.

Plus d'info sur la chenille processionnaire