Ville de Herve

Ville de Herve

Actualités

L’extension de l’école communale de José entre dans sa phase finale

L’extension de l’école communale de José entre dans sa phase finale

« Le projet de l’extension de l’école communale de José entre dans sa phase finale » se réjouissent l’Echevine de l’Enseignement Marianne Dalem et l’Echevin de l’Urbanisme Gianni Fabris.

En effet, le projet, initié par le Collège communal de la Ville de Herve, sera à l’ordre du jour du Conseil Communal du 26 mars prochain. Ces derniers mois ont été particulièrement denses et le travail accompli permet de respecter le délai de dépôt du projet auprès des services des infrastructures de la Fédération Wallonie Bruxelles mais également de faire avancer un projet longtemps attendu par les Josétois et plus largement par tous les utilisateurs de l’école.

La nouvelle extension se compose de deux classes maternelles, trois classes primaires, une classe polyvalente qui peut être cloisonnée en deux espaces classes distincts, un réfectoire, une salle pour les enseignants, un bureau de direction et des sanitaires. En outre, l’extension est conçue pour faire une liaison entre les bâtiments existants amenant ainsi une fluidité de circulation bienvenue à l’entièreté de l’établissement. Un nouveau préau est également prévu afin de mieux répondre aux normes en la matière qui sont fonction du nombre d’élèves accueillis.

Les architectes en charge du projet ont eu à cœur de concevoir le projet tout en profitant un maximum du paysage verdoyant à l’arrière de l’école.

« Le projet d’extension représente une surface d’un peu plus de 1.000 m² et le coût s’élève à 1.688.000,- € HTVA. Les plans incluent tout ce que nous souhaitions et augmentent de manière significative la qualité d’accueil de l’école » se réjouit Gianni Fabris.

« Nous espérons que le projet suivra son cours sans encombre auprès des services des Bâtiments scolaires de la Fédération Wallonie Bruxelles et qu’ils pourront lui donner une suite favorable le plus rapidement possible » conclut Marianne Dalem.